LOI PINEL, PARTIE 1:

Mise  en conformité du bail commercial ou de  son renouvellement avec les dispositions de la loi PINEL:

Quand faut-il agir ?



 
 
La loi du 18 juin 2014 dite Loi PINEL comporte un certain nombre de dispositions qui contredisent les termes de beaucoup de baux commerciaux.

Ces dispositions doivent obligatoirement être appliquées lors de la conclusion d’un nouveau bail commercial ou d’un avenant de renouvellement du bail à compter du 5 novembre 2014.

Cela signifie que le renouvellement du bail commercial sera l’occasion non seulement de se poser la question de la revalorisation ou non du loyer comme auparavant mais également de sa mise en conformité avec les dispositions  la loi dite PINEL.
 
 


Quand le bail fait-il l’objet d’un avenant de renouvellement ?


Nous rappellerons que si aucune des parties (locataire ou bailleur) ne fait rien à l’échéance du bail commercial, celui-ci est reconduit tacitement pour une durée indéterminée mais non pour une nouvelle durée de neuf ans. Cela signifie que chacune des parties peut à compter de cette échéance, délivrer congé à tout moment avec un délai de préavis de six mois.

Pour le locataire
Pour éviter cette situation inconfortable et valoriser son fonds - qui comprend le droit au bail - le locataire peut faire le choix de former une demande de renouvellement.
Si  aucune réponse n’est donnée par le bailleur dans un délai de trois mois le locataire emporte le renouvellement automatique du bail pour une nouvelle durée de neuf années.

Pour le bailleur
Le bailleur qui veut conserver son locataire peut délivrer congé avec offre de renouvellement en proposant un loyer indexé ou déplafonné selon les cas.

Les accords pris à la suite de ces démarches donnent généralement lieu à la signature d’un avenant qui jusqu’au 18 juin 2014 ne comportait souvent que quelques lignes relatives à la modification du montant du loyer.
Mais désormais, cet avenant sera l’occasion d’une refonte des clauses du bail qui devront respecter les nouvelles dispositions légales. Même si le loyer ne change pas, cette formalisation est vivement recommandée puisqu‘il est très risqué pour l’une et l’autre des parties de se laisser abuser sur ses obligations en se référant à de vielles clauses devenues nulles et non avenues compte tenu des nouvelles dispositions légales.

Pour savoir  quelles sont les clauses susceptibles d’être modifiées, vous pouvez consulter mon autre article sur ce site:
LOI PINEL, PARTIE 2: Mise  en conformité du bail commercial ou de  son renouvellement avec les dispositions de la loi PINEL: quelles clauses doivent-être modifiées ou complétées ?
 

 


avenant de renouvellement

17 Fév 2018

En ma qualité d'ancien professionnel du droit je me permets de vous suggérer de retenir pour principe que le renouvellement du bail commercial n'implique pas systématiquement  l'application des dispositions de la loi Pinel. Seules celles d'ordre publique doivent être obligatoirement appliquées. Les parties restant libre de ne pas s'y soumettre.